Lutte contre la concurrence déloyale en Chine

Unfair competition

Les clarifications de l’interprétation de 2022

Une nouvelle interprétation judiciaire est récemment venue renforcer l’arsenal juridique chinois dans le domaine de la lutte contre la concurrence déloyale. Adopté par la Cour suprême, ce texte, qui a vocation à fournir aux juges chinois des directives leur permettant d’appliquer de façon uniforme la loi chinoise contre la concurrence déloyale, est entré en vigueur le 20 mars 2022.

Lire la suiteLutte contre la concurrence déloyale en Chine

Save the date ! | Conférence | Quoi de neuf en Chine en 2023

aspi_visuel-communiques-amis_chine

Nous vous invitons à noter dès à présent la prochaine conférence ASPI organisée en partenariat avec le Blog Chine PI, qui aura pour thème: « Quoi de neuf en Chine en 2023 ».

Lire la suiteSave the date ! | Conférence | Quoi de neuf en Chine en 2023

Réduire ses impôts en Chine grâce aux brevets ?

Decrease

Aperçu des avantages fiscaux liés au dépôt de brevets en Chine

Les droits de propriété intellectuelle (PI), et notamment de brevet, ont de nombreux avantages, parmi lesquels le plus important est bien entendu de protéger les fruits de l’innovation des entreprises.

En Chine, il existe un autre avantage au dépôt de brevets, qui est bien connu des Chinois mais pas forcément des étrangers : les titres de PI d’une entreprise jouent un rôle extrêmement important dans l’obtention du statut dit “HNTE” (pour “High and New Technology Enterprise”), grâce auquel l’entreprise peut bénéficier d’une forte réduction d’impôt sur le revenu, qui passe du taux habituel de 25 % à un taux de 15 %, selon la loi fiscale chinoise.

Lire la suiteRéduire ses impôts en Chine grâce aux brevets ?

Les œuvres générées par intelligence artificielle peuvent-elles être protégées par le droit d’auteur ? La position chinoise.

Robot

Les technologies liées à l’intelligence artificielle (IA) se développent à une vitesse fulgurante et s’appliquent à de nombreux secteurs – et notamment au secteur créatif. Ainsi, on a vu apparaître des robots écrivains, capables de rédiger des articles sur la base d’informations. Les agences de presse, telles que Bloomberg et Forbes, s’en sont dotées. C’est le cas également du géant chinois Tencent, comme nous allons le voir plus loin dans cet article.

Lire la suiteLes œuvres générées par intelligence artificielle peuvent-elles être protégées par le droit d’auteur ? La position chinoise.

Faire juger un vol d’invention en Chine

Bicycle theft

À qui appartient un brevet basé sur des solutions techniques non publiées d’autrui ?

Voici un article présentant un des « cas typiques » de la Cour suprême, relatif ici à la revendication de propriété de brevet. Une telle action correspond au cas dans lequel on soutient que le titulaire d’un brevet n’avait pas droit à l’invention (par exemple dans le cas d’un vol d’invention). L’affaire retenue par la Cour suprême nous permet de comprendre comment elle tranche les questions de charge de la preuve et de brevetabilité de l’amélioration d’une invention d’autrui.

Lire la suiteFaire juger un vol d’invention en Chine

Refus de coopération d’un contrefacteur dans la saisie de preuves : que faire ?

Magnifying glass

Commentaire sur l’affaire Dassault Systems Solidworks c/ HTJD

Il est inutile de souligner l’importance des preuves de contrefaçon tant pour la qualification de ce délit que pour la détermination du montant des dommages-intérêts. Pourtant, les difficultés dans l’obtention des preuves de contrefaçon demeurent une grande préoccupation pour les titulaires de droits de la propriété intellectuelle. Etant donné que les preuves de contrefaçon, et en particulier les documents financiers liés aux activités de contrefaçon, sont généralement en la possession des contrefacteurs et que les victimes n’ont donc pas de moyen d’y accéder, le législateur chinois et la Cour Suprême chinoise ont prévu des règles pénalisant les contrefacteurs qui refusent de fournir des informations ou de coopérer dans la saisie de preuves. C’est ainsi que la société Dassault Systems Solidworks (ci-après Dassault Systems) a obtenu entièrement gain de cause concernant sa demande de dommages-intérêts dans une affaire de contrefaçon de logiciel devant une cour chinoise.

Lire la suiteRefus de coopération d’un contrefacteur dans la saisie de preuves : que faire ?

Examen des marques en Chine : dernières nouveautés

Quality control

Analyse des nouvelles directives de la CNIPA

L’Office chinois de la propriété intellectuelle (CNIPA) a publié de nouvelles directives sur l’examen des marques en Chine le 22 novembre 2021, qui sont entrées en vigueur le 1er janvier 2022. Ces directives remplacent les critères d’examen, de révision et d’adjudication des marques (ci-après dénommés les « critères ») datant de 2016.

Lire la suiteExamen des marques en Chine : dernières nouveautés

Dommages punitifs : interprétation de la Cour suprême

Thunderbolt

Lors des litiges sur les droits de PI, entre autres objectifs, le montant potentiel de dommages et intérêts est un facteur important à considérer pour les plaignants. En Chine, au cours de ces dernières années, les dommages et intérêts accordés par les cours ont connu une croissance sensible. En parallèle, un outil relativement nouveau a fait grand bruit : les dommages et intérêts punitifs.

Lire la suiteDommages punitifs : interprétation de la Cour suprême

Libellé des marques chinoises : questions-réponses

Nice

Le libellé est un élément primordial pour une marque, car il sert à définir la portée de sa protection. Nos articles précédents ont déjà évoqué certaines spécificités à respecter concernant la rédaction de libellé pour une marque chinoise. Cette fois-ci, nous essayons de décortiquer ce sujet sous forme de questions-réponses.

Lire la suiteLibellé des marques chinoises : questions-réponses

Quoi de prévu pour la PI en Chine ?

5 years written in a heart-shape

Aperçu des mesures de protection de PI prises dans le cadre du 14e plan quinquennal

Le 20 janvier 2022, la CNIPA a publié un plan relatif à l’examen des brevets et des marques dans le cadre du 14e plan quinquennal (2021-2025). Ce plan précise les objectifs de développement et les indicateurs à atteindre d’ici 2025.

Rappelons que les plans quinquennaux chinois sont mis en place par le gouvernement central pour encadrer le développement économique de la Chine. Ils font souvent parler d’eux car ils permettent de connaître la feuille de route choisie par les autorités chinoises et les secteurs qui ont été définis comme prioritaires.

A l’occasion de ces plans quinquennaux, un grand nombre de mesures sont prises, et notamment des plans de développement de la propriété intellectuelle (PI). C’est donc dans ce cadre que la CNIPA a publié un plan relatif à la protection des brevets et des marques, ainsi qu’un plan relatif à la protection des indications géographiques (IG). Nous en avons sélectionné quelques points importants pour nos lecteurs.

Lire la suiteQuoi de prévu pour la PI en Chine ?